Solidarité

Titre du projet :

Un nouveau souffle pour l’école de Capoeira : construisons ensemble les bâtiments de l’Académie Arte Negra du quartier Jardim Cruzeiro (Salvador De Bahia – Brésil) !

 

Porteur du projet :

Association Emotion Do Brasil à Pau

(Dossier du projet de l’école de capoeira à Savador de Bahia)

L’association Arte Negra (Brésil) regroupe les bénéficiaires directs du projet dont elle est l’initiatrice au Brésil. C’est le groupe de capoeira auquel sont affiliés les enseignants brésiliens de Emotion Do Brasil à Pau, et, par conséquent, leurs élèves, membres adhérents deEmotion Do Brasil.

But du projet :

Offrir aux habitants de la Communauté de Jardim Cruzeiro des alternatives aux situations de précarité sociale.

Éléments de contexte

Du fait de l’inadaptation des lieux actuels à l’accueil de public et à la pratique d’activités sportives et culturelles, l’académie de capoeira Arte Negra a perdu 70% de ses adhérents entre 2008 et 2010. Cette situation est difficile à vivre pour les enfants et les adultes qui fréquentaient le lieu, car ils trouvaient là un endroit et des moyens alternatifs à leurs situations de précarité. L’association Arte Negra a donc émis le désir de construire un lieu unique localement, qui pourrait être à la fois un lieu d’accueil sur des horaires hors temps scolaire et hors temps professionnel, un lieu de formation (au sport, à la culture, à l’art, à l’informatique), et un lieu d’échanges interculturels et de pratiques. Le quartier qui nous intéresse plus précisément se nomme Jardim Cruzeiro. C’est dans ce quartier que vit la communauté de personnes à l’initiative du projet. Ce lieu est caractéristique du profil socio-urbain identifié pour Salvador de Bahia. En effet, la richesse de certaines catégories de personnes, côtoie des situations de très grande précarité.

La création d’une entité nouvelle apparaît comme la seule solution viable. En effet, les structures utilisées par d’autres académies de Capoeira à proximité de celle d’Arte Negra, présentent elles aussi de nombreuses contraintes et difficultés incompatibles avec le projet de l’académie : vétusté, prêts de logements d’habitation ou de garages pour pratiquer la capoeira, etc. De plus, si l’Académie n’est pas propriétaire du lieu, des interrogations légitimes peuvent être émises au sujet de la pérennité d’un réel projet à caractère social de très long terme, du fait d’un statut patrimonial instable.